Présentation du bureau à distance


Avant de rentrer dans la technique, dans ce chapitre d’introduction nous allons voir d’abord définir le bureau à distance.

Un bureau à distance (en anglais Remote Desktop) est une application informatique de contrôle à distance permettant d’accéder à l’interface graphique d’un ordinateur physiquement éloigné via un autre ordinateur local.

Wikipédia

D’après la définition de Wikipédia, le bureau à distance est l’ensemble des solutions techniques qui permet de prendre la main sur un ordinateur distant.

Dans ce cours, nous allons étudier l’implémentation Microsoft que l’on trouve sous le nom Remote Desktop Services (RDS) ou Terminal Services (TS).

Maintenant que l’on sait de quoi l’on va parler dans ce cours, je vais vous présenter RDS.

Le bureau à distance est une « application » client/serveur qui permet de se connecter à un bureau Windows où le service est « activé » à l’aide du protocole RDP (Remote Desktop Protocole).

Le protocole RDP utilise par défaut le port TCP 3389.

L’ordinateur sur lequel on se connecte à distance est le serveur, il est nécessaire d’utiliser un client (RDC) pour se connecter. Sur Windows un client natif est disponible, il peut être lancer depuis une fenêtre Exécuter en entrant mstsc. Avec Windows 10, il est aussi possible d’utiliser un client « évolué » disponible sur Microsoft Store. Il existe également des clients pour GNU/Linux et MacOS et depuis quelques années, il existe aussi des clients HTML5 qui permet d’ouvrir un bureau à distance depuis un navigateur Internet.

Le bureau à distance peut être activé sur les versions Bureau et Serveur de Windows.


Ressources complémentaires :


En entreprise, le bureau à distance Windows est utilisé pour :

  • Administration de serveurs Windows.
  • Support pour se connecter à distance
  • Télétravail
  • Bureau virtuel à l’aide d’une ferme RDS ou d’un environnement VDI
  • Salle de formation avec Multipoint

Retour haut de page